Foil Wing  RIDER SUISSE

Foil Wing RIDER SUISSE

All and nothing about Foil, Wing and FUN

Genève (la rade) - Sciez (Golf de Coudrée)

Publié par DomD sur 1 Mai 2012, 05:46am

P1010866-copie-1.JPG

 

Dimanche 9h, nous arrivons sur la plage de SUP Genève. Le vent est bien monté pendant la nuit, l'orientation a l'air correcte pour un gros downwind.

Les premiers coups de paddle se font plus ou moins à l'abri du vent, mais dès que je rentre réellement dans la rade, le verdict tombe. Rien ne sert de perdre des forces inutilement, il y a encore une trentaine de kilomètres à parcourir aujourdhui.

Je fais signe à Hervé qui s'occupe de la sécu, et je me lance dos au vent dans un gros downwind d'environ 7 km (sur l'une des trois chutes prises lors de cette belle descente au vent, j'ai perdu le GPS acroché à ma cheville).

Le premier stop se fait sur la plage d'Hermance. Bien cool de discuter un peu avec quelques potes kitesurfeurs qui sont venus profiter des conditions .

Je repars pour quelques kilomètres avant le break de midi qui va se faire sur la plage de la Pointe.

 

d.jpg

 

Le coup de colier de l'après-midi se fera tranquilos du fait des courbatures que font resentir les plus de 100 kilomètres parcourus ainsi que du travail des cuisses le matin même.

Paysages qui par moment m'ont fait penser à la Corse juste après Ivoire, propriétés et demeures, le tout sur lit de couleur vert émeraude ou bleu profond selon l'intensité du soleil et la profondeur du lac ...

 

A la fin de la journée du dimanche soir, j'avais parcouru, en quatre jours environ, 130 kilomètres. Hervé (mon asistance sécurité) devant repartir mardi matin, il nous restait donc une journée de paddle soit approximativement 30 à 35 km.

Calculs rapidement faits, il allait nous manquer un jour pour boucler le tour. Discussion sur mon état physique (du haut de mes 45 balais, le fait de continuer deux jours sur la même cadence ne me semblait pas un problème en soit malgré mes coubatures du matin et la fatigue acumulée, s'il n'y avait pas le reste).

La seule raison qui me poussait à finir le tour n'était que personnelle. Les raisons à la jouer tranquille étaient plus professionnelles et physiques du fait de toutes ces petites douleurs diverses et variées qui pouvaient se tranformer, lors de ces 60 kilomètres restant, en une douleur vive qui fait comprendre à ce moment-là que nous avons été trop loin et que nous allons le payer sur le long terme .... Je pris la décision que la dernière journée avec mon pote allait donc se passer dans les bains de Lavey à discuter de cette belle expérience vécue ensemble.  

key1-copie-1.jpg

        Du Vieux-Rhône à Genève

+ un petit bout en France

 = 130 km

en 4 jours 

 

 " Paddle and enjoy it "

 

SUP RIDER SUISSE

 

satellite copie-copie-1

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article